De l'Euphon au Titanium Euphone, via l'orgue de verre Lasry Baschet et le cristal Baschet

RESUME :

L'EUPHON est un instrument à friction, évolution de l'Armonica de B. Franklin (1706-1790) inventé par Pr. Ernst Florenz Friedrich Chladni (1756-1827) en 1789. Il est magnifié à  partir de 1955 par François Baschet (1920-2014) et Bernard Baschet (1917-2015), aux côtés de Jacques (1918-2014) et Yvonne Lasry (1921), sous la forme de l’orgue de verre Lasry-Baschet (1955). Frederic Bousquet est formé à  la sculpture sonore par ces derniers, designer de la dernière génération de cristals Baschet de 1999 a  2012 et dépositaire de leurs savoir faires.

Pour plus d’informations, nous vous prions de vous référer à l'HISTORIOGRAPHIE DE L’EUPHONE, à destination des musiciens, compositeurs et designers sonores, professeurs mais encore tourné vers une NOUVELLE GÉNÉRATION DE FACTEURS D’EUPHONE !

BOUSQUET, F., Une approche de la facture instrumentale du Titanium Euphone à travers l’étude de l’orgue de verre Lasry Baschet et du Cristal Baschet, étendue à celle de l’Euphon de E. F. F. Chladni. Thèse, Frédéric Bousquet, Université Paris 8, 2018

 

L’Euphon est un instrument de musique original inventé par Pr. E. F. F. Chladni (1756-1827) en 1789 et achevé en 1790 ; qu’il considère comme une évolution de l’Armonica de Benjamin Franklin (1706-1790). Son fonctionnement acoustique (CHLADNI, E. F. F., Beiträge zur Akustik. Breitkopf und Hàrtel, Leipzig, 1821 fig. 39), exposé dès 1801 dans un dictionnaire des instruments de musique, est basé sur la mise en vibration par des archets de verre  (b) de verges métalliques cylindriques (a), encastrées dans une table d’harmonie métallique. Le système de couplage est initialement assuré par une caisse de résonnance, mais encore par des pavillons acoustiques ou des tubes, divers et systèmes d’effets (plaque de réverbération, réverbération à filament ou à ressorts) peuvent être ajoutés à l’instrument. En tant qu’instrument à friction, l’existence d’antériorités remonte tant à la famille des verrophones que des violons à clous fabriqués durant le Haut Moyen-Age, qu’à la facture instrumentale traditionnelle des Mbira.

Euphone m. (Du grec Bon ; son). 1819. 1823. 1839 Instrument de musique à frottement du genre de l’harmonica inventé par le docteur Chladni à Wittemberg en 1790. Il consistait en une caisse carrée d’environ trois pieds et haute de huit pouces, qui contenait 42 petits cylindres de verre dont le frottement et par suite la vibration, s’opérait sur un mécanisme intérieur (…). Extrait du dictionnaire des instruments de musique . Etude de lexicologie par Rowland Wright, 1941

Fig. 2 glass bow & rods'  Euphone connecting element 

 

Depuis la publication des recherches scientifiques du Pr. Chladni, grâce à une bourse de recherche que lui accorde Napoléon Bonaparte (1769-1821), la continuité de la recherche scientifique participe d’une contribue à l’invention des harpes métalliques au XIXème siècle, sous l’impulsion de Calhoun Deagan (1853-1954), en lien aux travaux de Albert Marloye (1785-1874), puis les recherches du Pr. Henri Bouasse (1866-1953) consolident le développement de la famille instrumentale des vergeophones, notamment concrétisée par l’invention du Waterphone par Richard A. Waters (1935-2013). Diverses évolutions de l’Euphone (traduction française) – dont Pr. Chladni se plaint de l’absence de référence faite à son invention (1) -  tels le Clavicylindre ou le Terpodion, par Ludwig Buschmann (1805-1864) et Johann Christian Dietz (1773-1849) de copies telles l’orgue de verre Lasry-Baschet, par François (1920-2014) et Bernard Baschet (1917-2015) en collaboration avec Jacques (1918-2014) et Yvonne Lasry (1921), et de magnifications, le Cristal Baschet, accompagnent ses écrits, ajoutant à la facture de l’instrument les technologies qui lui sont contemporaines.

La redécouverte universitaire de l’Euphon en 2010 offre des perspectives considérables pour l’établissement de l’historiographie de cet instrument. La connaissance de l’organotope  de cet instrument provient des données organologiques appartenant au domaine de la facture instrumentale étendu à la création musicale (répertoire, interprètes) et à la transmission (savoir-faire, technique instrumentale), distingués selon la production et la prospective (transmission). Il caractérise les différentes phases de son développement. L’ajustement qualificatif et quantitatif potentiel des facteurs organologiques qu’il rassemble en déterminent le degré de précision. Ses connaissances,  rassemblées par Frédéric Bousquet dans sa thèse de doctorat intitulée «  Une approche de la facture instrumentale du Titanium Euphone à travers l’étude de l’orgue de verre  Lasry Baschet et du Cristal Baschet, étendue à celle de l’Euphon de E. F. F. Chladni », soutenue à l’Université Paris 8 en 2018, enrichissent considérablement la conception et la facture contemporaine de l’Euphone (Fig. 3 Titanium Euphone 2012, 6 octaves C0-C6), vers la consolidation d’un répertoire dédié.

TITANIUMSOUND®

En 2005, la société STRUCTURES SONORES ATELIER BOUSQUET est créée et placée sous LICENCE BASCHET. En 2018, elle fusionne avec l'entreprise TITANIUMSOUND®, internationnalement reconnue pour avoir conçu le PREMIER INSTRUMENT DE MUSIQUE EN TITANE AU MONDE EN 2010; invention saluée par le monde musical et scientifique. 

Spéciliste mondiale de la conception des EUPHONES® et des LUDOPHONES®, Dr. Frédéric Bousquet a conçu en son sein plus de 40 modéles éducatifs, d'apprentissage et de concerts notamment pour Christian Henson (SpitfireAudio), Cliff Martinez, Johnny Ong, Mike Sheridan, Johan Soderqwist, Vincent Velasquez et David Walters.

Rejoignez-nous dans la quête de l'EUPHONIE !

Dr. Frédéric Bousquet, President de TitaniumSound, Maître Artisan en Métiers d'Art

Frédéric BOUSQUET est un explorateur du monde sonore, spécialiste mondial de l’EUPHONE, né le 22 mars 1974 à Sens, France, basé à Quézac (Parc Naturel National des Cévennes, UNESCO). Il reçoit une triple formation musicale (Prix du conservatoire de Toulouse en percussion), scientifique (Doctorat en Esthétique Science et Technologie des Arts, Université Paris 8 - maîtrise en conception mécanique, Techniques Aéronautiques, Université de Bordeaux 1) et technique (sculpture sonore, François et Bernard Baschet).

Inventeur (Soundwall®, Ludophones®), synthésiste acoustique, producteur (Jacques Higelin, Ensemble Stolon & INVENTŎR), Designer (cristal Baschet & Titanium Euphone), Maître artisan en Métiers d’Art, musicologue, compositeur et musicien, C. E. O. de TitaniumSound® (premier instrument de musique au monde en titane en 2010), Président de SWB_Facteurs d’instruments Sans Frontières, musicologue enseignant chercheur associé au laboratoire MUSIDANSE.

En tant que musicologue, son domaine de recherche est celui de l’Ecologie sonore. Il est régulièrement invité par des Fondations, Instituts et Universités internationales pour ses travaux relatifs aux pratiques en pédagogie musicale, au patrimoine sonore et aux lutheries expérimentales. Par ailleurs, il est membre actif du syndicat de la facture instrumentale française et du Réseau Musique et Handicap, membre de la SACEM et de la SACD.

Artiste en résidence à la Fondation Laborie en Limousin de 2009 à 2013 avec l'ensemble Hope, il est actuellement artiste associé au théâtre de la Genette Verte à Florac (48) autour du programme « Immersion Arts Sonores » (2018-2021). En tant que joueur d’euphone polistylistique, il redécouvre le répertoire original  de son instrument et participe à la création d’un large répertoire, particulièrement en lien à la création de musiques contemporaines et intermédiales. Il interprète nombre de transcriptions et d’adaptions parcourant sept siècles de création musicale.  Son jeu est caractérisé la sensibilité de Toucher propre au facteur d’instrument, mis au service de nombreuses collaborations, en lien aux nouvelles technologies, aux esthétiques sonores et aux arts les plus variés. Habitué des scènes nationales et internationales, invité de festivals prestigieux, il se produit régulièrement dans des hauts lieux du patrimoine (Allemagne, Angleterre, Belgique, Brésil, Canada, Chine, Colombie, Corée, Danemark, Espagne, Etats-Unis d’Amérique, France, Grèce, Italie, Irlande, Lettonie, Maroc, Roumanie, Royaume-Uni, Norvège, Pays-Bas, Suisse). Il invente la PROSPECTIVE MUSIC pour soutenir son engagement en faveur de l’écologie sonore et de l’accessibilité de tous au monde sonore.

Actualités

- EUPHONE 230 ANNIVERSARY CELEBRATION

- JOURNÉES EUROPÉENNES DES MÉTIERS D'ART

En savoir plus

Maître Artisan Fabriqué en France
Haut

Suivez-nous